12 juin 2007

A lire

Je viens de terminer "L'imposture scientifique en 10 leçons" de Michel de Pracontal. Un livre qui aborde de manière légère mais stricte les dérives d'un discours qui se veut scientifique mais qui ne l'est pas. L'auteur donne quelques clés et des filtres qui permettent de discriminer quand un discours n'est plus conduit par un cheminement rationnel mais dérape pour obtenir quelque chose de moins pure que la vérité scientifique.

Une petite anecdote :
Lors de mon année de Terminale, durant le cours de philosophie, notre professeur nous a fait écouter et réagir sur un discours où intervenait une sommité dans le domaine prénatal. Dans un premier temps, il explique médicalement ce que l'avortement est, pour la femme, le foetus et le chirurgien. Ensuite, dans la suite, il statue que l'avortement n'est pas moral car il s'agit de tuer.
Comme le débat de l'avortement est toujours compliqué, je n'ai pas voulu prendre parti. Mais ce qui m'a énervé est qu'un professeur qui est censé nous enseigné à vivre éclairé, se lance dans un tel mélange de genre. J'en veux surtout que les lycéens n'y ont rien vu...

Pour conclure, je me permettrai de citer un passage qui est aussi une citation : Le propre des discours qui ne sont pas scientifiques est qu'ils sont imbattables.

Enregistrer un commentaire